Accueil Qui sommes nous ? Châteaux Nouvelle Galerie Remerciements


Picquigny (Picquigny - Somme)


Picquigny, sur la commune éponyme, département de la Somme (photographes  : Didier Faure et Stéphane William Gondoin)  


Le château s'est implanté sur le rebord du plateau dominant la ville et la rive gauche de la Somme. Il se compose d'une grande enceinte bastillonnée (de 55 m de long -André Châtelain-) conservant, dans son angle nord-ouest, l'entrée primitive (porte en tiers point flanquée de deux tourelles cylindriques. Jean Mesqui la date, en 1993, du XIVème s. et la vieillit d'un siècle, quatre ans plus tard). Côté sud, un profond fossé coupe le plateau. A l'aplomb de celui-ci, un logis et une porte à pont-levis (entre deux tours massives) voient le jour au XVIème s. Cette porte est précédée d'une barbacane.

La base Mérimée nous dit : la première mention du château, propriété d'Eustache de Picquigny, remonte à 1066. Les tours d'entrée, la barbacane, la porte du Gard (entrée primitive), datent de la première moitié du XIVème s. (sous Renaud de Picquigny ou de sa fille Marguerite). En 1342, la place passe aux mains de la famille d'Ailly (par mariage). En 1470, elle est incendiée par les Français qui s'enfuient devant les troupes de Charles le Téméraire. Cinq ans plus tard, son flan sud est reconstruit. Dans le second quart du XVIème s., Antoine d'Ailly fait remparer les terres-pleins et adosse contre la courtine sud un corps de logis, cantonné à l'est d'un pavillon Renaissance. Ces différentes campagnes de travaux datent de1539, 1575 et 1583. A la Révolution (en janvier 1795), le château est vendu comme bien national. Il s'en suivra sa ruine et son abandon.

 



Haut www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_picquigny_01.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_picquigny_02.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_picquigny_03.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_picquigny_04.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_picquigny_06.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_picquigny_05.jpg

N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir ou sur les mots grisés pour en savoir plus