Accueil Qui sommes nous ? Châteaux Galerie photos Remerciements


Druyes (Druyes-les-Belles-Fontaines - Yonne)


Druyes-les-Belles-Fontaines, sur la commune éponyme, département de l’Yonne (photographe : Didier Faure)  


Le château de Druyes est le prototype français de la fortification de plan carré à tours circulaires aux angles. L’absence de hourd et d’archère confirme ce caractère pionnier.

Charles-Laurent Salch date sa construction de la seconde moitié du   XIIème s. et propose comme bâtisseur, les comtes d’Auxerre. La base Mérimée le place à la fin du même siècle et précise que son plan annonce le développement de l'architecture castrale de Philippe Auguste.  Jean Mesqui, le date du troisième quart du XIIème s. -tout comme Henri-Paul Eydoux * (bâti entre 1150 et 1170)-  et propose Guillaume III de Nevers comme fondateur. André Châtelain, une construction vers 1180 et son bâtisseur, le comte d’Auxerre, Pierre de Courtenay.

Le château de Druyes restera possession des comtes de Nevers et d’Auxerre jusqu’en 1369, année de son « transfert » au duc de Bourgogne.  Il y fera réaliser deux campagnes de travaux (en 1378-1379 et 1383).

Le château se compose d’une grande enceinte carré de 53 m de côté (J. Mesqui donne 52 m) flanquée de tours circulaires (7 m de diamètre) aux angles. Face au village (face nord), se dresse une tour-porte carrée modernisée au XIVème s. (ajout des mâchicoulis). C.L. Salch pense que ces remaniements datent du XVème s. J. Mesqui voit dans cette tour-porte une création soit de la fin du XIVème, soit du courant du XVème s. Appuyé sur la courtine sud (en rebord du plateau), prenait place le logis composé d’une grande salle d’apparat (avec chambres et latrines) décorée d’arcatures romanes.


* châteaux fantastiques 1 - Flammarion - 1969


En savoir plus :

http://www.richesheures.net/epoque-6-15/chateau/89druyes-general.htm

Haut druyes_02.JPG druyes_01.JPG druyes_04.JPG druyes_05.JPG druyes_03.JPG druyes_06.JPG

N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir ou sur les mots grisés pour en savoir plus