Accueil Qui sommes nous ? Châteaux Galerie photos Remerciements


Dieulouard (Dieulouard- Meurthe-et-Moselle)


Dieulouard ; sur la commune éponyme, département de la Meurthe-et-Moselle (photographe : Eric Prouet)


Du château des évêques de Toul, nos auteurs  (Jean Mesqui et Charles-Laurent Salch) relèvent l'enceinte flanquée de huit tours (sept circulaires et une carrée), les canonnières à la française perçant ses flancs (début  XVIème s.) et la chapelle castrale. C.L. Salch la date du XVème s. et Léon Melnotte * de 1595.  

Ce dernier, dans sa notice sur Dieulouard, nous retrace l'histoire de la place-forte. Le château, fondé par l'évêque Heimo, est cité en 1028. Il subit en 1113, 1115 et 1122  attaques et destruction par les troupes messines. En 1318, c'est le comte de Bar qui le détruit. L'évêque Henri d'Apremont le fait reconstruire avec tours, fossés, terrasses et pont-levis.

En février 1483, le duc de Lorraine, René II, détruit la place pour qu'elle ne tombe pas aux mains de ses ennemis, mais l'évêque Guillaume d'Havaucourt demande à son prévôt « de vaquer à la réparation de la maison-forte de Dieulewart ».   

Durant la guerre de Trente Ans, les troupes françaises, allemandes, lorraines et suédoises occupent la place, On la répare en 1641 (recouvrir les tours et courtines du château) et en 1647 (port-levis tout à neuf et portes et barrières). Le château est définitivement démantelé en 1660 sur ordre de Louis XIV.      


* Notice historique sur Dieulouard – imprimerie de René Vagnier – 1895

Haut www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_dieulouard_01.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_dieulouard_02.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_dieulouard_03.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_dieulouard_04.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_dieulouard_06.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_dieulouard_05.jpg

N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir ou sur les mots grisés pour en savoir plusN'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir ou sur les mots grisés pour en savoir plus