Accueil Qui sommes nous ? Châteaux Galerie photos Remerciements


Le fort de Buoux (Buoux - Vaucluse)


Le fort de Buoux, sur la commune éponyme, département du Vaucluse (photographe : Marie & Hervé Pougin ; Didier Faure)


A la pointe sud-est d’un long plateau rocheux (500 m de long pour 50 m de large) se dressent les ruines du fort de Buoux. Bien que le site fut occupé de la protohistoire aux guerres de Religion, les fortifications encore en place sont tardives (vers 1525 pour Dominique Dieltiens * et au XVIème s. pour Jean Mesqui). A cette période, il est l’enjeu de furieux combats. Après l’exécution du marquis Jean de Buoux-Pontevés, le fort est attaqué et investi par les troupes protestantes en 1574. Quatre ans plus tard, Pompée de Buoux en reprend le contrôle. Même si les ordres de destruction, de 1584 et 1626, ne furent jamais exécutés, le fort tomba en ruine  à cause de l’usure du temps.

Le fort se compose d’un premier fossé, creusé dans la roche, dominé par une courtine percée de nombreuses fentes de tir (une quarantaine) et d’une porte en plein cintre (en bordure de plateau). Ce même dispositif (fossé et courtine -flanquée d’une tour-porte en chicane-) commande cette première ligne de défense. Derrière cette seconde courtine le descriptif des lieux par nos deux auteurs divergent. Nous trouvons les ruines d’un corps de garde et d’une tour carrée pour J. Mesqui et les logements de la garnison et une citerne pour D. Dieltiens.

Un troisième fossé, dominé par une courtine à archères, isole la partie terminale du plateau où subsistent les soubassements d’une tour antique. D. Dieltiens évoque, sans la dater, une tour rectangulaire bâtie en moyen appareil sur un rocher taluté.       


* Châteaux et Forteresses du Midi – Histoire Loubatières – 2011



Haut buoux_02bis.JPG buoux_01bis.JPG buoux_04bis.JPG buoux_03bis.JPG buoux_05bis.jpg buoux_06bis.JPG

N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir ou sur les mots grisés pour en savoir plus