Accueil Qui sommes nous ? Châteaux Nouvelle Galerie Remerciements


Bonifacio (Bonifacio - Corse-du-Sud)


Bonifacio; sur la commune éponyme, département de Corse-du-Sud (photographe : Bruno et Didier Faure)


Bonifacio, à la pointe sud de la Corse, a toujours été un port stratégique pour le commerce en Méditerranée. En 1195, la République de Gênes s'en empare et fortifie la presqu’île : fortin au centre et enceinte, de 8 m de haut, sur les flancs Est et Nord. La falaise (75 m de haut) protégeait naturellement les deux autres côtés de la presqu’île. En 1420, le roi d'Aragon assiège la place. Il lève le blocus, au bout de quatre mois, lorsqu'une flotte génoise arrive pour porter secours aux assiégées. En 1553, c'est l'armée ottomane qui «tente sa chance». Après trois semaines de canonnade, l'enceinte est détruite et Bonifacio capitule. Six ans plus tard, le traité de paix de Cateau-Cambrésis rendra la place aux Génois. De 1580 à 1668, ils construisent trois bastions pour rendre la citadelle imprenable : le bastion Saint Nicolas (au centre du flanc nord), le bastion de l'étendard (à l'angle nord-est) et le bastion des prisons (à l'est). Le bastion d'angle enchemise une tour circulaire d'artillerie du XVème s. Deux canonnières, battant la rampe d'accès, percent ses flancs. Cette dernière était dotée d'un sas et d'une passerelle amovible, posée juste devant le pont-levis de la porte de Gênes (incluse dans le bastion des prisons). En 1768, la République de Gênes vend la Corse aux français.

www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_bonifacio_01.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_bonifacio_02.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_bonifacio_03.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_bonifacio_04.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_bonifacio_05.jpg www.chateauxfaure-et-faureteresses.com_bonifacio_06.jpg Haut

N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir ou sur les mots grisés pour en savoir plus